Tél : 09 51 84 90 00 | Port : 06 83 31 37 34 | Disponible 7j/7
bandeau vjp avocat
avocat victime accident corporel Paris

La sanction du responsable

Pour les victimes d’accidents de la circulation, le prononcé d’une sanction pénale apparait souvent essentiel. A tout le moins, la tenue d’un procès pénal est-elle une étape essentielle de sa reconstruction. Néanmoins, il est important de prévenir les victimes que les poursuites pénales ne sont malheureusement pas systématiques et que les sanctions prononcées à l’encontre de responsables d’accident de la route demeurent encore et toujours d’une grande clémence.

Il est important de comprendre les étapes entre la survenue de l’accident et la tenue d’un éventuel procès pénal.

A l’issue de l’enquête préliminaire, le Procureur de la République dispose d’une opportunité de déclencher des poursuites à l’encontre du responsable de l’accident. Trois voies s’ouvrent à lui :

  • Procéder à un classement sans suite : si vous avez déposé plainte, le Procureur est tenu de vous informer des suites qu’il entend y donner. Sa décision de classement sans suite doit être justifiée. En cas de désaccord avec sa décision, il vous est possible d’adresser un recours gracieux devant le Procureur Général près la Cour d’Appel dont dépend le lieu de l’accident. Sachez néanmoins qu’il est extrêmement rare que le Parquet général ouvre passe outre la décision initiale. Il vous sera également possible, si les éléments du dossier le permettent, de saisir le Doyen des Juges d’instruction afin qu’une instruction soit ouverte. Vous devrez alors procéder à une consignation.
  • Décider de renvoyer directement le responsable devant le Tribunal correctionnel : si le contenu de l’enquête permet au Procureur de considérer qu’une infraction est susceptible d’avoir été réalisée et qu’il dispose de suffisamment d’éléments pour poursuivre, le Procureur renverra le Responsable devant le Tribunal correctionnel. Une audience se tiendra alors et vous pourrez vous y constituer Parties Civiles et demander réparation de vos préjudices (lien vers la sous rubrique les préjudices indemnisables). L’assistance par un avocat, si elle n’est pas obligatoire, peut apparaitre utile.
  • Décider de l’ouverture d’une instruction (également appelée information judiciaire). Si le Procureur de la République estime que l’enquête préliminaire mérite d’être approfondie, il demandera l’ouverture d’une information judiciaire. Un Juge d’instruction sera alors désigné et poursuivra les investigations. Il vous sera possible, par le biais d’un avocat, de vous constituer Parties Civiles et de prendre part à l’instruction. Lorsque les investigations seront terminées, le juge d’instruction vous fera part de l’avancée de l’enquête et de sa décision de renvoyer ou non le responsable devant le Tribunal pour y être jugé.

Assistance d'un avocat devant le Tribunal correctionnel

Si le renvoi du responsable devant le Tribunal correctionnel a lieu, une audience se tiendra. Vous pourrez y assister, accompagné ou non d’un avocat, et vous y constituer Partie Civile. L’assistance d’un avocat demeure vivement recommandée.

Sanctions des responsables d'accidents de la route 

Si le Tribunal considère l’infraction constituée, il pourra prononcer une peine dans le maximum prévu par le Code pénal.

Il y a quelques années, les magistrats ne condamnaient pratiquement jamais les responsables d’accidents de la route à une peine de prison. Une sorte de « tolérance » existait , qui empêchait de les considérer comme de véritables délinquants. Aujourd’hui, même si la réponse dépend encore du tribunal compétent, les choses ont changé et il n’est pas rare qu’un « chauffard » soit condamné à une peine d’emprisonnement, plus ou moins longue et plus ou moins assortie de sursis.

Sachez néanmoins que si la peine prononcée vous semble trop laxiste, vous ne pourrez faire appel de ce jugement pénal. En effet, malgré le combat mené par les associations de victimes et leurs avocats pour faire changer la loi, l’appel de la décision statuant pénalement sur la sanction du responsable n’est pas pour l’instant ouvert aux victimes.

Me Vincent Julé-Parade plaide depuis plusieurs années devant les Tribunaux correctionnels de la France entière pour défendre le droit des victimes d’accidents de la route et de leurs proches. Son Cabinet est là pour répondre aux questions légitimes que vous vous posez. N’hésitez pas à nous contacter.

Pour plus d'informations, consultez nos pages relatives au sujet :

10/15/2018

Création d'un Juge Unique pour les Victimes d'attentats

"L'annonce de la création JIVAT ne peut que laisser pantois ceux qui accompagnent les victimes au quotidien" Alors que la Chancellerie et... Lire la suite
10/06/2018

Bien se préparer à l'expertise médicale

Les différents types d’expertises médicales en cas d'accidents de la route De prime d'abord, il convient de préciser... Lire la suite
08/24/2018

Pourquoi souscrire une Garantie Accidents de la Vie?

La Garantie Accident de la VieUne indemnisation en cas d'accident domestique sans tiers impliqué « Avocat au Barreau de Paris,... Lire la suite
07/06/2018

Indemnisation des infections nosocomiales : quels sont vos droits ?

Les infections nosocomiales restent l’une des préoccupations majeures du corps médical et l’une des grandes craintes des... Lire la suite
05/01/2018

Quelle indemnisation en cas d'accident mortel ?

Si l’accident de la route a engendré le décès d’une des victimes, sous réserve de la question d’une... Lire la suite
04/28/2018

Comment sera calculée l'indemnisation finale?

En cas de blessures L’expertise médicale : clé de voute de l’indemnisation La base de l’indemnisation de... Lire la suite
03/21/2018

Vos Droits : Comment puis-je obtenir une provision ?

Les conditions du versement de provisions en cas d'accident de la route Les victimes non conductrices d’un véhicule terrestre... Lire la suite
03/12/2018

Améliorer l'information des victimes lors de l'enquête

L'instauration d'un dossier pénal unique pour une meilleure information des victimes Parmi les différents points du plan de... Lire la suite
01/26/2018

La Cour de Cassation consacre l'indemnisation du préjudice moral de l'enfant à naître

Décès accidentel d'un parent avant la naissance Les faits ayant donné lieu à l'arrêt du 14 décembre 2017... Lire la suite
01/24/2018

Rencontre avec Mme Elisabeth PELSEZ, Déléguée Interministérielle aux Droits des Victimes

Lors de cette rencontre de nombreux sujets relatifs au juste traitement des victimes de dommages corporels et particulièrement d'accidents... Lire la suite