Disponible 7j/7
Nous contacter

Tél. : 09 51 84 90 00

Tél. : 06 83 31 37 34

Espace client

bandeau vjp avocat
avocat victime accident corporel Paris

La sanction du responsable

Victime d'infaction pénale : vos droits

Victime d’une infraction pénale, vous avez des droits afin de voir engagées des poursuites à l’encontre de l’auteur.

L’absence de plainte n’empêchera pas néanmoins le Procureur de la République de poursuivre l’auteur les faits qui sont rapportés et qu’il considère qu’une infraction pénale a été commise.

Le dépôt de plainte vous garantit cependant d’être systématiquement avisé par le Procureur de la République des suites qu’il entend y donner.

Le Procureur de la République dispose d’une opportunité de déclencher des poursuites à l’encontre du responsable de l’accident. Trois voies s’ouvrent à lui : 

  • Procéder à un classement sans suite : si vous avez déposé plainte, le Procureur est tenu de vous informer des suites qu’il entend y donner. Sa décision de classement sans suite doit être justifiée. En cas de désaccord avec sa décision, il vous est possible d’adresser un recours gracieux devant le Procureur Général près la Cour d’Appel.
  • En cas de délit, décider de renvoyer directement le responsable devant le Tribunal correctionnel : si le contenu de l’enquête permet au Procureur de considérer qu’une infraction est susceptible d’avoir été réalisée et qu’il dispose de suffisamment d’éléments pour poursuivre, le Procureur renverra le Responsable devant le Tribunal correctionnel. Une audience se tiendra alors et vous pourrez vous y constituer Parties Civiles et demander réparation de vos préjudices . L’assistance par un avocat, si elle n’est pas obligatoire, peut apparaitre utile.
  • En cas de crime ou de délit grave, décider de l’ouverture d’une instruction (également appelée information judiciaire). Si le Procureur de la République estime que l’enquête préliminaire mérite d’être approfondie, il demandera l’ouverture d’une information judiciaire. Un Juge d’instruction sera alors désigné et poursuivra les investigations. Il vous sera possible, par le biais d’un avocat, de vous constituer Parties Civiles et de prendre part à l’instruction. Lorsque les investigations seront terminées, le juge d’instruction vous fera part de l’avancée de l’enquête. A l’issue de l’instruction, le Juge d’Instruction décidera soit de renvoyer l’auteur devant la Cour d’assise ou le Tribunal correctionnel, soit de rendre une ordonnance de non-lieu, s’il considère que les charges suffisantes n’existent pas. Sachez que les décisions du juge d’instruction peuvent être contestées devant la Chambre de l’instruction.

Dans certains cas, il vous sera possible de passer outre le classement sans suite décidé par le Procureur de la République en déposant plainte et vous constituant parties civile devant le Doyen des Juges d’instruction. Il vous appartiendra alors de consigner une somme d’argent fixée par la juridiction et une instruction sera ouverte. 

A l’issue de l’instruction, le Juge d’Instruction décidera soit de renvoyer l’auteur devant la Cour d’assise ou le Tribunal correctionnel, soit de rendre une ordonnance de non-lieu, s’il considère que les charges suffisantes n’existent pas. Sachez que les décisions du juge d’instruction peuvent être contestées devant la Chambre de l’instruction.

Le Cabinet de Maître Vincent Julé-Parade plaide devant les Tribunaux Correctionnels et Cour d’Assise en faveur des victimes d’infractions pénales et pourra vous accompagner dans ce difficile parcours pour la justice et la reconnaissance de vos droits.

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des réponses aux questions qui se posent à vous.

Pour plus d'informations, consultez nos pages relatives au sujet :

12/05/2019

La justice a-t-elle encore les moyens d’entendre les victimes ?

À l’appel du Conseil National des Barreaux, ce 5 décembre 2019 a été qualifié de jour de « la... Lire la suite
10/29/2019

L'indemnisation des victimes de la route : les étapes essentielles

La loi Badinter du 5 juillet 1985 : une loi d’indemnisation pour les victimes de la route En cas d’accident de la circulation,... Lire la suite
10/26/2019

Intervention de Me Vincent Julé-Parade au Colloque du CDAD 10 dédié à la Responsabilité Médicale

Le 11 octobre 2019, à Troyes (10) s’est tenu un colloque dédié à la responsabilité médicale,... Lire la suite
09/26/2019

Hommage au Président CHIRAC

« Ce matin, le Président Jacques Chirac s’est éteint. Certains retiendront son action politique, son action sur le... Lire la suite
06/03/2019

Quid de l'indemnisation des piétons renversés par des trottinettes électriques ?

Des victimes de trottinettes de plus en plus nombreuses Depuis plusieurs semaines, les médias se font l'écho de la voix de... Lire la suite
02/26/2019

L'indemnisation des Frais de Logement Adapté

Frais de logement adapté et réparation intégrale des préjudices Après un accident de la circulation, une... Lire la suite
02/10/2019

Les étapes de l’indemnisation et l’accompagnement de la victime de la route

La loi Badinter du 5 juillet 1985 : une loi d’indemnisation pour les victimes de la route En cas d’accident de la circulation,... Lire la suite
11/24/2018

"La justice est trop clémente avec l'alcool au volant" (Lu dans l'Action Républicaine, le 14.11.2018)

Accident de la route - novembre 2017 Le 13 novembre 2018, Maître Vincent Julé-Parade plaidait devant le Tribunal Correctionnel de... Lire la suite
11/03/2018

Apte ou inapte à conduire ? Faisons des médecins-traitants des lanceurs d’alertes responsables

Si plusieurs pays imposent des contrôles périodiques d’aptitudes à la conduite telle la Suisse qui oblige les... Lire la suite
10/15/2018

Création d'un Juge Unique pour les Victimes d'attentats

"L'annonce de la création JIVAT ne peut que laisser pantois ceux qui accompagnent les victimes au quotidien" Alors que la Chancellerie et... Lire la suite