Tél : 09 51 84 90 00 | Port : 06 83 31 37 34 | Disponible 7j/7
bandeau vjp avocat
avocat victime accident corporel Paris

Portrait : "L'avocat des vies brisées" (L'indépendant, 31 décembre 2018)

A la suite du terrible accident de MILLAS, Maître Vincent JULE-PARADE a été sollicité pour donner un entretien au journal indépendant. Cet entretien a été alors l'occasion de discuter et d'échanger retour du rôle d’un avocat spécialisé dans la défense des victimes d'accidents de la route. L'occasion d'évoquer l'aspect humain de la mission de l'Avocat et également de son soutien sur le plan technique tout au long de ces longues procédures. L'occasion également d'évoquer l'origine d'un combat et d’un engagement sans failles aux côtés des victimes.

Comment devient-on Avocat spécialisé dans les accidents de la route ?

Me Vincent Julé Parade : "S'il a bien une profession comme ne choisit jamais par hasard, c’est bien celui d'Avocat. On devient Avocat pour défendre, assister, accompagner. Parfois, comme dans mon cas, ce sont également les événements douloureux de la vie qui vous orientent vers cette profession. Pour ma part, j'ai perdu ma mère à l'âge de 12 ans, victimes d’un accident de la circulation causé par un chauffeur en état d'ébriété, multi récidiviste. Lorsque vous perdez à un cher dans ces conditions, cela provoque chez vous un dégoût profond de toute forme d’injustice. Sans cet événement tragique, je ne me serais sans doute pas orienté vers cette profession, ni vers cette spécialité. Après de nombreuses années d'engagement associatifs dans le domaine de la prévention routière et de l'assistance aux victimes, notamment au sein de la Fondation Anne Cellier, j'ai décidé de choisir ce côté de la barre, et d’accompagner des victimes, ceux qui ont perdu des enfants, dont le préjudice moral est indicible. Ceux qui souffre dans le cher pour qui la vie est à reconstruire. Les accompagner pour les faire indemniser de leur préjudices professionnelles, de leurs souffrances endurées. Leur obtenir les fonds nécessaires à l’aménagement de leur domicile, de leur véhicule. Je suis en quelque sorte devenu l’accompagnateur des vies brisées. Ainsi, le dommage corporel vous choisit plus que vous ne le choisissez, c'est une véritable vocation que vous ressentir plus profond de vous-même."

En quoi est-il important pour les familles endeuillées et pour celles qui ont un proche blessé dans un accident d'avoir recours à un avocat spécialisé dans la défense des victimes ?

Me Vincent Julé Parade : "C’est avant tout la confiance qui doit guider la victime dans le choix de son avocat. Défendre est une aventure humaine. En matière de dommages corporels, les dossiers durent de longues années. Très souvent, vous entrez dans l’intimité de la vie de vos clients. Il est indispensable d'avoir un avocat l’on ait une totale confiance, dont on sait qu'il sera vous écouter, à répondre à vos attentes, à vos questionnements, et parfois même vos angoisses. Surtout choisir un avocat dont on sait qu'il n'aurait pas pu travailler pour compagnie d'assurances adverse, qu’il est engagé à fond pour la cause des victimes. En vous choisissant, les victimes vous démontrent une confiance que vous n'avez absolument pas le droit de trahir. De par son expérience professionnelle, et parfois grâce à son expérience personnelle, l'avocat des victimes saura comprendre les sentiments de ses clients sans qu'ils soient dans l’obligation de les exprimer. Comprendre ce que les demandes ne peuvent traduire, c'est aussi le travail de l'avocat des victimes. Quand vous êtes face à une maman qui a perdu son enfant, et que vous-même avez connu la disparition brutale d’un proche en raison d'un accident, il y a des choses qu’il n'est pas nécessaire d'exprimer et qui sont parfaitement comprises. Par ailleurs, choisir un praticien du droit du dommage corporel, c'est aussi choisir un technicien d'une branche du droit en constante évolution, marqué par une jurisprudence très vivante. C'est la garantie d'obtenir l'indemnisation la plus juste, quelques soient les préjudices patrimoniaux ou extrapatrimoniaux. Surtout, la combinaison de la compétence humaine et de la compétence technique s'avère être, pour les victimes, un rempart très utile contre les lenteurs et la froideur du système judiciaire."

Retrouvez l'intégralité de l'article en cliquant ici.

« Retour


07/06/2018

Indemnisation des infections nosocomiales : quels sont vos droits ?

Les infections nosocomiales restent l’une des préoccupations majeures du corps médical et l’une des grandes craintes des... Lire la suite
05/01/2018

Quelle indemnisation en cas d'accident mortel ?

Si l’accident de la route a engendré le décès d’une des victimes, sous réserve de la question d’une... Lire la suite
04/28/2018

Comment sera calculée l'indemnisation finale?

En cas de blessures L’expertise médicale : clé de voute de l’indemnisation La base de l’indemnisation de... Lire la suite
03/21/2018

Vos Droits : Comment puis-je obtenir une provision ?

Les conditions du versement de provisions en cas d'accident de la route Les victimes non conductrices d’un véhicule terrestre... Lire la suite
03/12/2018

Améliorer l'information des victimes lors de l'enquête

L'instauration d'un dossier pénal unique pour une meilleure information des victimes Parmi les différents points du plan de... Lire la suite
01/26/2018

La Cour de Cassation consacre l'indemnisation du préjudice moral de l'enfant à naître

Décès accidentel d'un parent avant la naissance Les faits ayant donné lieu à l'arrêt du 14 décembre 2017... Lire la suite
01/24/2018

Rencontre avec Mme Elisabeth PELSEZ, Déléguée Interministérielle aux Droits des Victimes

Lors de cette rencontre de nombreux sujets relatifs au juste traitement des victimes de dommages corporels et particulièrement d'accidents... Lire la suite
01/22/2018

Accidents de la circulation : quels sont les délais imposés à l'assureur ?

Des délais stricts imposés par la loi De manière générale, le délai imparti à l’assureur... Lire la suite
01/18/2018

Portrait : "L'avocat des vies brisées" (L'indépendant, 31 décembre 2018)

Comment devient-on Avocat spécialisé dans les accidents de la route ? Me Vincent Julé Parade : "S'il a bien une... Lire la suite
01/09/2018

Baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h: "Un mesure courageuse mais insuffisante" selon Me Vincent Julé-Parade (L'UNION, 9/01/2018)

Extrait de l'article paru dans l'UNION Ancien vice-président au niveau national et président pour la Champagne-Ardenne de... Lire la suite