Disponible 7j/7
Nous contacter

Tél. : 09 51 84 90 00

Tél. : 06 83 31 37 34

Espace client

bandeau vjp avocat
avocat victime accident corporel Paris

Le préjudice moral d’impréparation en matière médicale : pas d’indemnisation si pas de demande … précision utile de la Cour de cassation

Il convient donc de ne pas confondre la perte de chance découlant d’un défaut d’information et le préjudice d’impréparation ce que rappelle la Cour de cassation dans un arrêt du 13 juillet 2016 en énonçant que le préjudice moral d’impréparation est autonome de la perte de chance.

Défaut d'information en matière de responsabilité médicale

En matière de responsabilité médicale, il incombe au médecin d’informer pleinement son patient des risques que comporte le traitement qui lui propose. Dans l’hypothèse où le médecin n’aurait pas informé pleinement son patient, et que ce dernier subi des préjudices lors de l’accomplissement de l’acte thérapeutique, la jurisprudence indemnise traditionnellement le préjudice né du défaut d’information à travers la perte de chance.

Ce fondement sur la perte de chance s’explique par l’incertitude sur le fait que le patient, s’il avait été correctement informé par le médecin, aurait refusé de se soumettre à l’acte médical. La question est donc de savoir si le patient a perdu une chance d’échapper aux risques et fier à l’intervention.

Ceci suppose par définition que le patient ait pu avoir le choix d’accepter ou de refuser l’intervention proposée. La situation est différente dans l’hypothèse où le patient, pour des raisons vitales, n’avait pas le choix d’envisager de refuser l’intervention proposée.

Préjudice d'impréparation, préjudice spécifique

Dans cette hypothèse, la jurisprudence considère qu’il ne peut y avoir de perte de chance. Néanmoins depuis 2010 la Cour de cassation a créé un préjudice spécifique appelé préjudice d’impréparation qui vise à indemniser le défaut d’information de manière autonome, y compris dans l’hypothèse où le patient ne aurait pas eu le choix d’accepter ou de refuser l’acte thérapeutique.

Perte de chance et préjudice d'impréparation à ne pas confondre 

Il convient donc de ne pas confondre la perte de chance découlant d’un défaut d’information et le préjudice d’impréparation ce que rappelle la Cour de cassation dans un arrêt du 13 juillet 2016 en énonçant que le préjudice moral d’impréparation est autonome de la perte de chance.

Ce que rappelle également la Cour de cassation, c’est que le juge ne peut indemniser le patient au titre du préjudice moral d’impréparation si ce dernier ne l’a pas demandé et ce même si sa demande au titre de la perte de chance n’a pas abouti.

Il convient donc pour les victimes et leurs défenseurs d’être particulièrement vigilants à préciser au mieux l’ensemble de leurs demandes. Un oubli peut priver la victime d’une indemnisation auquel elle a droit !

« Retour


10/29/2019

L'indemnisation des victimes de la route : les étapes essentielles

La loi Badinter du 5 juillet 1985 : une loi d’indemnisation pour les victimes de la route En cas d’accident de la circulation,... Lire la suite
10/26/2019

Intervention de Me Vincent Julé-Parade au Colloque du CDAD 10 dédié à la Responsabilité Médicale

Le 11 octobre 2019, à Troyes (10) s’est tenu un colloque dédié à la responsabilité médicale,... Lire la suite
09/26/2019

Hommage au Président CHIRAC

« Ce matin, le Président Jacques Chirac s’est éteint. Certains retiendront son action politique, son action sur le... Lire la suite
06/03/2019

Quid de l'indemnisation des piétons renversés par des trottinettes électriques ?

Des victimes de trottinettes de plus en plus nombreuses Depuis plusieurs semaines, les médias se font l'écho de la voix de... Lire la suite
02/26/2019

L'indemnisation des Frais de Logement Adapté

Frais de logement adapté et réparation intégrale des préjudices Après un accident de la circulation, une... Lire la suite
02/10/2019

Les étapes de l’indemnisation et l’accompagnement de la victime de la route

La loi Badinter du 5 juillet 1985 : une loi d’indemnisation pour les victimes de la route En cas d’accident de la circulation,... Lire la suite
11/24/2018

"La justice est trop clémente avec l'alcool au volant" (Lu dans l'Action Républicaine, le 14.11.2018)

Accident de la route - novembre 2017 Le 13 novembre 2018, Maître Vincent Julé-Parade plaidait devant le Tribunal Correctionnel de... Lire la suite
11/03/2018

Apte ou inapte à conduire ? Faisons des médecins-traitants des lanceurs d’alertes responsables

Si plusieurs pays imposent des contrôles périodiques d’aptitudes à la conduite telle la Suisse qui oblige les... Lire la suite
10/15/2018

Création d'un Juge Unique pour les Victimes d'attentats

"L'annonce de la création JIVAT ne peut que laisser pantois ceux qui accompagnent les victimes au quotidien" Alors que la Chancellerie et... Lire la suite
10/06/2018

Bien se préparer à l'expertise médicale

Les différents types d’expertises médicales en cas d'accidents de la route De prime d'abord, il convient de préciser... Lire la suite