Tél : 09 51 84 90 00 | Port : 06 83 31 37 34 | Disponible 7j/7
bandeau vjp avocat
avocat victime accident corporel Paris

Déraillement de Brétigny : "L'arrêt de la Chambre de l'instruction conforte la SNCF dans sa stratégie d'auto-déresponsabilisation" (Le Figaro, 29/04/2017)

Le vendredi 12 juillet 2013, le train Intercités numéro 3657 reliant Paris-Austerlitz à Limoges déraillait à 17 heures 11 en gare de Brétigny-sur-Orge alors qu'il s'apprêtait à la traverser sur la voie 1. C'est une éclisse, une grosse agrafe sur l'aiguillage qui a provoqué l'accident. L'accident avait fait sept morts et des dizaines de blessés. La SNCF tente d’expliquer le déraillement par une rupture brutale des boulons. Une affirmation en totale contradiction avec ce qu'a montré l'enquête judiciaire. La Chambre de l’Instruction a récemment eu à se prononcer sur la demande de l’entreprise de voir ordonner une expertise complémentaire pour étayer sa thèse. Me Vincent Julé-Parade, Avocat de Victimes de la catastrophe, commente la décision rendue dans une interview accordée au Figaro.

La Chambre de l'instruction, dans un arrêt prononcé le 24 avril, vient, en tout cas, de donner raison à l'entreprise ferroviaire. Pour la Chambre, une expertise métallurgique complémentaire est nécessaire pour la manifestation de la vérité. Ce faisant, elle donne partiellement raison à la SNCF de proposer une hypothèse fondée sur une rupture brutale des boulots liée à une mauvaise qualité de l’acier. Une hypothèse par ailleurs peut cohérente au vu des conclusions expertales déjà déposées.

Interrogé par le Figaro, Me Vincent Julé-Parade juge sévèrement cette décision

En effet, selon lui « La Chambre de l’instruction accepte partiellement la demande d’expertise complémentaire de la SNCF en considérant qu’une piste éventuelle n’a pas été exploitée totalement. C’est conforter la SNCF dans la stratégie de brouillage et d’auto déresponsabilisation, aux antipodes des déclarations initiales de Monsieur Pépy. C’est donner de l’intérêt à l’hypothèse incongrue de la rupture brutale, quand toutes les conclusions expertales orientent sans discussion possible vers une usure lente. Les victimes ne peuvent que se demander, dans ce cas, pourquoi tant de leurs demandes d’actes, cherchant elles aussi à approfondir des points non exploités, ont été purement et simplement balayées… »  

Découvrez l'article du Figaro et les déclarations de Me Vincent Julé Parade.

« Retour


05/01/2018

Quelle indemnisation en cas d'accident mortel ?

Si l’accident de la route a engendré le décès d’une des victimes, sous réserve de la question d’une... Lire la suite
04/28/2018

Comment sera calculée l'indemnisation finale?

En cas de blessures L’expertise médicale : clé de voute de l’indemnisation La base de l’indemnisation de... Lire la suite
03/21/2018

Vos Droits : Comment puis-je obtenir une provision ?

Les conditions du versement de provisions en cas d'accident de la route Les victimes non conductrices d’un véhicule terrestre... Lire la suite
03/12/2018

Améliorer l'information des victimes lors de l'enquête

L'instauration d'un dossier pénal unique pour une meilleure information des victimes Parmi les différents points du plan de... Lire la suite
01/26/2018

La Cour de Cassation consacre l'indemnisation du préjudice moral de l'enfant à naître

Décès accidentel d'un parent avant la naissance Les faits ayant donné lieu à l'arrêt du 14 décembre 2017... Lire la suite
01/24/2018

Rencontre avec Mme Elisabeth PELSEZ, Déléguée Interministérielle aux Droits des Victimes

Lors de cette rencontre de nombreux sujets relatifs au juste traitement des victimes de dommages corporels et particulièrement d'accidents... Lire la suite
01/22/2018

Accidents de la circulation : quels sont les délais imposés à l'assureur ?

Des délais stricts imposés par la loi De manière générale, le délai imparti à l’assureur... Lire la suite
01/18/2018

Portrait : "L'avocat des vies brisées" (L'indépendant, 31 décembre 2018)

Comment devient-on Avocat spécialisé dans les accidents de la route ? Me Vincent Julé Parade : "S'il a bien une... Lire la suite
01/09/2018

Baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h: "Un mesure courageuse mais insuffisante" selon Me Vincent Julé-Parade (L'UNION, 9/01/2018)

Extrait de l'article paru dans l'UNION Ancien vice-président au niveau national et président pour la Champagne-Ardenne de... Lire la suite
12/30/2017

Conduite et Réveillon : Aurons-nous l'occasion de nous souhaiter une bonne année ?

Dans quelques heures, nous fêterons le passage à la nouvelle année. Comme à l’accoutumée, le... Lire la suite