Tél : 09 51 84 90 00 | Port : 06 83 31 37 34 | Disponible 7j/7
avocat victime accident corporel Paris

Choisir un avocat de victimes

Victimes d'un accident corporel

Vous avez le choix entre deux solutions :

Laisser votre indemnisation aux mains de l'assureur

Vous pouvez décider de laisser votre indemnisation aux mains de votre assureur qui transigera avec l’assureur du tiers responsable. Il s’agit d’une solution à la fois simple et gratuite.

En cas de blessures graves, le choix de l’indemnisation négociée entre assureurs peut aller contre votre intérêt. Il peut notamment arriver que les deux parties aient le même assureur ou des assureurs appartenant au même groupe, surtout en matière d’accidents de la route.

De plus les différentes sociétés d’assurances s’entendent entre elles sur les indemnisations les plus basses car elles sont à tour de rôle assureur du responsable et assureur de la victime. Cela doit vous conduire à la plus grande méfiance et vous faire réfléchir avant de décider de laisser votre défense entre les mains de votre compagnie d’assurance.

Confier votre indemnisation à un avocat spécialisé

Vous pouvez confier leur dossier à un avocat spécialisé dans la défense des victimes d’accidents qui mènera la négociation ou saisira la justice. Cette solution n’est certes pas gratuite car il vous faudra régler les honoraires de l’avocat que vous aurez choisi. Mais un tel investissement peut s’avérer utile sachant que les indemnisations négociées en cas d’accident de la route menées par un avocat expérimenté dans les accidents de la route sont 20 % à 30 % plus importantes que celles transigées entre assureurs. 

Pourquoi choisir un avocat spécialisé dans la défense des victimes d'accidents?

Si votre dommage corporel est important, l'expérience de l’avocat est une nécessité. Un avocat expérimenté dans la défense des victimes d’accidents (accidents de la route, erreurs médicales, accidents de la vie) est une garantie de compétence. Maître Vincent Julé-Parade défend depuis plusieurs années les victimes d’accidents dans toute la France (France métropolitaine, Corse, Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion, Nouvelle Calédonie) et a été formé au sein de l’un des principaux cabinets spécialistes du droit de dommage corporel. Cette longue expérience lui permet de maitriser parfaitement les techniques de l’indemnisation du préjudice corporel et de connaitre les différences d’approche entre les tribunaux. Choisir un avocat dédié à la défense des victimes est également une garantie d’indépendance vis-à-vis des Compagnies d’Assurances et des fonds de garantie (FGAO, ONIAM, FGTI).

Le Cabinet de Maître Julé-Parade s’engage à ne défendre que des victimes et à ne jamais travailler pour une compagnie d’assurance. Surtout, l’expérience personnelle de Maître Vincent Julé-Parade qui a connu les tragiques conséquences d’un accident garantit à chacun de nos clients un engagement sans faille et une profonde empathie avec les épreuves que traversent les victimes. 

Avez-vous besoin de prendre un avocat?

Votre assureur considère que votre droit à indemnisation doit être réduit ? Vous avez perdu votre conjoint et vous craigniez les conséquences économiques pour votre famille et vos enfants ? Vous avez été longuement hospitalisé ou votre rééducation dure depuis plusieurs mois ? vous subissez des pertes de revenus ou vous craigniez d’importantes conséquences sur votre activité professionnelle ?

 

Prenez contact avec le Cabinet de Maître Vincent Julé-Parade. Un premier rendez-vous gratuit vous sera proposé, si besoin à votre domicile ou sur le lieu de votre rééducation. Cette première consultation ne vous engagera nullement et vous resterez libre de votre choix. Si vous décidez de confier votre dossier à notre cabinet, il vous sera proposé notre convention d’honoraires.

Pour plus d'informations, consultez nos pages relatives au sujet :

07/31/2017

Application du Barème de la Gazette du Palais 2016 par la juridiction administrative

Accident médical et indemnisation intégrale des préjudices Dans cette affaire, notre client, victime dans un premier temps... Lire la suite
07/27/2017

Tribune de Me Julé-Parade dans LE FIGARO (25/07/2017) sur les chiffres de la sécurité routière de juin 2017

A la suite de la publication des chiffres de la sécurité routière pour le mois de juin 2017, marqué notamment par une... Lire la suite
07/24/2017

Chiffres de la sécurité routière de juin 2017 : une hausse inacceptable

Chiffres de la sécurité routière pour juin 2017 Selon l'Observatoire national interministériel de la... Lire la suite
07/21/2017

PRODUITS DEFECTUEUX : Un siphon à chantilly défectueux à l’origine de graves blessures

Victimes d'un produit défectueux Ma cliente n’est pas prête d’oublier la date du 21 avril dernier, ni le siphon à... Lire la suite
07/15/2017

Le difficile parcours des victimes d'attentats (et des autres) ...

« La France ne vous abandonnera jamais ». Ces paroles du Président de la République, Emmanuel Macron, à... Lire la suite
07/10/2017

Faisons le point sur vos droits - Bien se préparer à l'expertise médicale

L'expertise des victimes de prejudice corporel Quelque soit l’origine du dommage corporel (accident de la route, erreur médicales,... Lire la suite
06/29/2017

Faisons le point sur vos droits - Etre indemnisé en cas d'infection nosocomiale

Identifier l'infection nosocomiale pour l'indemniser Une infection est dite nosocomiale et associée aux soins si elle survient au cours ou... Lire la suite
06/09/2017

Faisons le point sur vos droits - Transiger ou saisir la justice ? Le difficile choix des victimes d’accidents

Victime d'un accident : Obtenir une indemnisation Victime d’un accident, la question de votre indemnisation est d’une importance... Lire la suite
05/10/2017

Faisons le point sur vos droits : Peut-on être indemnisé si aucun autre véhicule n’est identifié impliqué ou assuré ?

Accident de la route : votre véhicule est seul en cause de l'accident  La moitié des accidents graves surviennent sans... Lire la suite
05/02/2017

Déraillement de Brétigny : "L'arrêt de la Chambre de l'instruction conforte la SNCF dans sa stratégie d'auto-déresponsabilisation" (Le Figaro, 29/04/2017)

La Chambre de l'instruction, dans un arrêt prononcé le 24 avril, vient, en tout cas, de donner raison à l'entreprise... Lire la suite