Tél : 09 51 84 90 00 | Port : 06 83 31 37 34 | Disponible 7j/7
avocat victime accident corporel Paris

Actualité Jurisprudentielle : Obligation pour l’assureur d’indemniser les proches des frais d’aménagement du logement engagés

Aux termes d’un tout récent arrêt rendu par la 2ème Chambre civile de la Cour de Cassation (Cass. Civ. 2ème, 5 octobre 2017), l’assureur du responsable est tenu d’indemniser les victimes par ricochet du préjudice économique constitué par les frais de logement adapté (FLA) au handicap de la victime initiale. Autrement dit, les parents d’une victime d’un accident ayant fait aménager leur domicile pour accueillir régulièrement leur enfant ne vivant plus chez eux peuvent être indemnisés de ces frais. Un arrêt fort intéressant s’agissant du sacro-saint principe de la réparation intégrale, fondement de la réparation du dommage corporel. Analyse de l’arrêt par Maître Vincent Julé-Parade, Avocat au Barreau de Paris, spécialisé dans la défense des victimes d’accidents.

A la suite d’un accident du travail, une victime se retrouva paraplégique. Ses proches (parents et frère) assignèrent l’employeur et ses assureurs successifs en responsabilité et en indemnisation de leurs préjudices et notamment des frais d’aménagement de leur propre domicile afin de pouvoir continuer à accueillir leur fils comme ils le faisaient auparavant. La Cour d’appel de Grenoble fit droit à leur demande et condamna la société employeur et ses assureurs.

Un des assureurs forma un pourvoi en cassation, reprochant notamment à la Cour d’appel d’avoir admis l’indemnisation des préjudices subis par les proches en aménagement leur domicile pour tenir compte du handicap de la victime directe.

Pour l’assureur, le raisonnement est simple : le préjudice d’adaptation du logement à la suite d’un handicap est un préjudice propre à la victime initiale dont elle est la seule à pouvoir demander et obtenir réparation.

La Cour de cassation ne suit pas l’analyse de l’assureur. En effet, elle admet la possibilité pour la victime par ricochet, en l’occurrence les parents de la victime, au titre de son préjudice économique personnel, de se faire indemniser des frais engagés pour l’aménagement de son propre logement. Elle étendait le préjudice « logement adapté » au handicap de la victime directe aux victimes par ricochet, au point de revenir entièrement sur sa position initiale.

Les victimes de grand handicap (paraplégiques, tétraplégiques, amputés, traumatisés crâniens) ne peuvent pas rester dans le logement qu’elles occupaient avant la survenance de l’accident sans, au moins, procéder à des modifications d’agencement. Soit elles continuent d’occuper ce logement en l’aménageant et se font indemniser des frais engagés. Soit elles sont contraintes d’en changer (par exemple elles sont en location et qu’elles ne peuvent pas effectuer de travaux).

La Cour de cassation a depuis longtemps décidé que le responsable et son assureur sont tenus d’indemniser la victime à hauteur du prix d’achat du nouveau logement en adoptant une conception large du préjudice d’adaptation du logement. Elle considère que si la nature du handicap de la victime la contraint à acheter un logement et à réaliser dedans des aménagements nécessaires, le préjudice d’adaptation du logement peut être constitué par tous les frais qui en résultent jusqu’au coût entier de l’acquisition.

La question de l’indemnisation des frais d’aménagement du domicile des proches est néanmoins une autre question.

Le caractère réparable des frais engagés par les proches de la victime directe dépend du lien de causalité avec l’accident. Ce lien de causalité est apprécié souverainement par les juges du fond ce que rappelle, Cour de cassation dans cet arrêt du 5 octobre 2017 en affirmant que ce sont eux qui apprécient si ce préjudice économique est constitué. Les modifications apportées aux différents logements doivent être les conséquences des séquelles de l’accident et non d’un choix purement personnel. En l’espèce, les modifications faites par les parents et le frère de la victime directe pour adapter leur logement au handicap de celle-ci étaient suffisamment justifiées pour constituer un préjudice réfléchi économique donnant lieu à une prise en charge par l’assureur du responsable.

L’avis de l’avocat de victimes

Cette décision doit être saluée. Si par cet arrêt, la Cour de cassation reste fidèle à sa jurisprudence développée au fils des ans au profit des victimes de graves dommages corporels et depuis quelques années, au profit de leurs proches, la solution, moins favorable aux assureurs, semble renforcer le respect du principe de la réparation intégrale. En effet, en admettant, sous contrôle du contrôle des juridictions, la possibilité de voir indemniser les frais d’aménagement du domicile des proches de la victimes directe à la condition que ces frais soient justifiés (notamment par l’antériorité de visites régulières), la Cour renforce la possibilité pour la victime d’être remplacée dans la situation qu’elle connaissait avant l’accident. Rappelons néanmoins que de telles demandes, pour avoir une chance d’aboutir, devront être solidement justifiées.

Vous vous posez des questions ? Nous sommes là pour y répondre

Le combat de Maître Vincent Julé-Parade, avocat engagé aux côtés des victimes, est un combat quotidien pour faire reconnaître le droit des victimes. Notre cabinet s'engage à ne travailler que les victimes et ne travaille pour aucune compagnie d’assurance. Le Cabinet de Maître Vincent Julé-Parade travaille quotidiennement avec les spécialistes de l’accompagnement des victimes que sont les Centre de rééducations et de réadaptation et associations de victimes. En outre, notre Cabinet a noué des partenariats mettant au service des victimes qu’il défend une équipe pluridisciplinaire.

Victimes d’un accident de route, d’une agression ou d’une erreur médicale, notre rôle est de vous accompagner et de vous défendre afin de faire valoir vos droits. Contactez-nous afin que nous puissions ensemble faire gratuitement le point sur votre situation. 

« Retour


12/01/2017

Le nouveau barème de la Gazette du Palais 2018 est publié !

Un nouvel outil précieux pour l'indemnisation des victimes de dommages corporel Le barème de capitalisation est un... Lire la suite
11/23/2017

Semaine de la Sécurité du Patient du 20 au 24 novembre 2017

L'erreur médicale : crainte majeure des Français Les derniers sondages montrent clairement que l'erreur médicale est l'une... Lire la suite
11/19/2017

Actualité Jurisprudence : L'indemnisation du préjudice professionnel futur total précisée

L'existence d'un préjudice professionnel total : impossibilité pour la victime de réintégrer le monde du travail... Lire la suite
11/02/2017

Accidents de la route : 10 conseils pour préserver votre indemnisation

10 conseils d'avocat de victimes de la route 1. Identifiez votre qualité lors de l’accident La loi du 5 juillet 1985 distingue les... Lire la suite
10/27/2017

Actualité Jurisprudentielle : Obligation pour l’assureur d’indemniser les proches des frais d’aménagement du logement engagés

A la suite d’un accident du travail, une victime se retrouva paraplégique. Ses proches (parents et frère) assignèrent... Lire la suite
10/21/2017

Médicament défectueux : Le médicament Cytotec® retiré du marché en 2018 par Pfizer

Après le Médiator®, la Dépakine®, le Cytolec® pourrait être l’objet d’un nouveau scandale... Lire la suite
10/20/2017

Peut-on invoquer devant le Tribunal l’offre d’indemnisation de l’assureur que l’on a refusé ?

Refus d'une proposition d'indemnisation amiable par une victime d'accident Les faits sont d’une grande simplicité : la victime... Lire la suite
10/17/2017

Faisons le point sur vos droits – Un barème pour l'indemnisation des victimes de dommage corporel ?

Un principe : la réparation intégrale des préjudices L’indemnisation du préjudice corporel est... Lire la suite
09/28/2017

LEVOTHYROX : Le Cabinet de Me Vincent Julé-Parade aux côtés des victimes

3 millions de patients prennent du Levothyrox en France pour soigner l'hypothyroïdie qu'elle soit consécutive ou non à une... Lire la suite
09/14/2017

LEVOTHYROX : mésinformation? Désinformation? Médicament défectueux? La justice en passe d'être saisie par les patients

Le Levothyrox est l’un des médicaments les plus pris en France. Ce sont plusieurs millions de personnes qui, souffrant de la... Lire la suite