Tél : 09 51 84 90 00 | Port : 06 83 31 37 34 | Disponible 7j/7
avocat victime accident corporel Paris

Faisons le point sur vos droits : Peut-on être indemnisé si aucun autre véhicule n’est identifié impliqué ou assuré ?

Chaque année, de très nombreuses personnes sont victimes d’accidents de la route dans lesquelles aucun autre véhicule n’est impliqué. Il arrive que le conducteur responsable de l’accident prenne la fuite ou encore ne soit pas assuré. De telles situations sont particulièrement angoissantes pour la victime qui s’interroge sur les moyens dont elle dispose pour être indemnisée. Maître Vincent Julé-Parade, Avocat des Victimes d’accidents de la route, fait un état des lieux pour vous permettre d’y voir plus clair.

Accident de la route : votre véhicule est seul en cause de l'accident 

La moitié des accidents graves surviennent sans qu’un autre véhicule soit impliqué dans l’accident.

Si vous avez pris la précaution de souscrire une assurance personnelle « garantie conducteur » en plus de l’assurance de responsabilité civile, vous serez indemnisé partiellement de vos préjudices.

Conducteur victime : la responsabilité

La loi du 5 juillet 1985 ne s’applique plus si vous êtes conducteur victime et que votre véhicule est seul en cause. Vos passagers, s’ils sont blessés, pourront eux en bénéficier et votre assureur de responsabilité civile les indemnisera. Pour vous conducteur, la première chose à faire est de bien vérifier si votre véhicule est seul en cause. La loi considère en effet qu’un autre véhicule peut être impliqué de bien des façons. Par exemple : vous dérapez sur une trainée d’huile laissée par un camion, ce dernier est impliqué dans l’accident et même s’il reste inconnu, vous pourrez être indemnisé par le Fond de Garantie. Il en ira de même si vous heurtez un débris de de pneu, un élément de carrosserie, même scénario.

Si vous avez souscrit une « garantie conducteur » personnelle, votre indemnisation dépendra des conditions particulières de votre contrat et non de la loi du 5 juillet 1985. La plupart de ces contrats ne propose pas une réparation intégrale des préjudices mais des réparations limitées ou forfaitaires de certains préjudices. Les différents contrats proposés par les compagnies d’assurance sont nombreux et très variés dans leurs clauses. Une lecture attentive du contrat apparait souvent indispensable.

Le responsable de l’accident n’est pas assuré

Si le conducteur responsable de l’accident n’est pas assuré, vous devez envoyer votre demande d’indemnisation au Fonds de Garantie Automobile (FGAO) si votre propre assureur ne l’a pas déjà fait.

Le Fonds de Garantie se comporte comme tous les autres assureurs. Il est soumis aux mêmes obligations et aux mêmes délais. Même s’il opère au nom de la solidarité nationale, le Fonds a bien souvent une position très dure et n’hésitera pas à contester vos préjudices. Si vous n’êtes pas satisfait de ses offres de provision ou d’indemnisation, vous pouvez saisir la justice. Votre demande devra être portée devant le Tribunal du lieu de l’accident. Le recours à un avocat vous est alors très fortement recommandé.

Sachez également que dans certains cas, bien que le responsable de l’accident semble être assuré au jour de l’accident, sa propre compagnie tentera de contester sa garantie. Dans une telle hypothèse, une telle contestation ne peut pas vous être opposée et l’assureur adverse devra intervenir « pour le compte de qui il appartiendra ».

Avocat des victimes de la route, le Cabinet de Maître Vincent Julé-Parade peut vous aider à y voir plus clair. 

Le responsable de l’accident a pris la fuite

Le courage n’est souvent pas la caractéristique première des responsables d’accidents de la circulation… Si le tiers responsable de votre accident a pris la fuite et que les investigations menées n’ont pas permis de l’identifier, sachez que c’est au Fonds de Garantie qu’il reviendra de vous indemniser.

L’existence d’un tiers non identifié devra naturellement être démontrée par le Procès-verbal d’accident. A défaut, seule une garantie personnelle du conducteur vous permettra d’être indemnisé dans les limites des clauses contractuelles.

 

Avocat au Barreau de Paris, Maître JULE-PARADE travaille chaque jour de manière exclusive aux côtés des victimes de dommages corporels et intervient dans la France entière, en Corse, dans les DOM-TOM (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion, Nouvelle-Calédonie).  N’hésitez pas à nous contacter afin que nous fassions ensemble le point sur notre situation

« Retour


07/31/2017

Application du Barème de la Gazette du Palais 2016 par la juridiction administrative

Accident médical et indemnisation intégrale des préjudices Dans cette affaire, notre client, victime dans un premier temps... Lire la suite
07/27/2017

Tribune de Me Julé-Parade dans LE FIGARO (25/07/2017) sur les chiffres de la sécurité routière de juin 2017

A la suite de la publication des chiffres de la sécurité routière pour le mois de juin 2017, marqué notamment par une... Lire la suite
07/24/2017

Chiffres de la sécurité routière de juin 2017 : une hausse inacceptable

Chiffres de la sécurité routière pour juin 2017 Selon l'Observatoire national interministériel de la... Lire la suite
07/21/2017

PRODUITS DEFECTUEUX : Un siphon à chantilly défectueux à l’origine de graves blessures

Victimes d'un produit défectueux Ma cliente n’est pas prête d’oublier la date du 21 avril dernier, ni le siphon à... Lire la suite
07/15/2017

Le difficile parcours des victimes d'attentats (et des autres) ...

« La France ne vous abandonnera jamais ». Ces paroles du Président de la République, Emmanuel Macron, à... Lire la suite
07/10/2017

Faisons le point sur vos droits - Bien se préparer à l'expertise médicale

L'expertise des victimes de prejudice corporel Quelque soit l’origine du dommage corporel (accident de la route, erreur médicales,... Lire la suite
06/29/2017

Faisons le point sur vos droits - Etre indemnisé en cas d'infection nosocomiale

Identifier l'infection nosocomiale pour l'indemniser Une infection est dite nosocomiale et associée aux soins si elle survient au cours ou... Lire la suite
06/09/2017

Faisons le point sur vos droits - Transiger ou saisir la justice ? Le difficile choix des victimes d’accidents

Victime d'un accident : Obtenir une indemnisation Victime d’un accident, la question de votre indemnisation est d’une importance... Lire la suite
05/10/2017

Faisons le point sur vos droits : Peut-on être indemnisé si aucun autre véhicule n’est identifié impliqué ou assuré ?

Accident de la route : votre véhicule est seul en cause de l'accident  La moitié des accidents graves surviennent sans... Lire la suite
05/02/2017

Déraillement de Brétigny : "L'arrêt de la Chambre de l'instruction conforte la SNCF dans sa stratégie d'auto-déresponsabilisation" (Le Figaro, 29/04/2017)

La Chambre de l'instruction, dans un arrêt prononcé le 24 avril, vient, en tout cas, de donner raison à l'entreprise... Lire la suite