Tél : 09 51 84 90 00 | Port : 06 83 31 37 34 | Disponible 7j/7
avocat victime accident corporel Paris

Chiffres de l'insécurité routière pour le mois de février 2017 : un appel à l'action

La Sécurité Routière vient de publier les chiffres de la mortalité routière pour le mois de février 2017. Avec 203 personnes tuées, c’est le bilan mensuel le moins meurtrier depuis mars 2013, après une troisième année d’affilée de hausse de la mortalité routière en 2016. Ces chiffres démontrent qu'il est encore possible de réduire sur bilan humain de l'hécatombe routière. Cette baisse ne pourra se faire qu'au prix d'un engagement politique renouvelé

Bilan mensuel de la mortalité routière

La Sécurité Routière vient de publier les chiffres de la mortalité routière pour le mois de février 2017.
Avec 203 personnes tuées, c’est le bilan mensuel le moins meurtrier depuis mars 2013, après une troisième année d’affilée de hausse de la mortalité routière en 2016.

Tous ceux qui œuvrent contre l’insécurité routière ne peuvent que s’en réjouir.

Les autres indicateurs des dommages corporels

Les autres indicateurs du mois de février sont également orientés à la baisse, à l’exception de celui des personnes blessées hospitalisées.

Victimes d'accident corporel

Les accidents corporels diminuent de 2,9 % : 3 822 en février 2017, contre 3 936 en février 2016, soit 114 accidents avec blessures en moins.

Victimes d'accident de la route

Le nombre total de victimes de la route, tuées ou blessées recule de 1,5 % : 4 999 (dont 203 tués) le mois dernier, contre 5 075 en février 2016, soit 76 victimes en moins.

Personnes hospitalisées suite à un accident de la route

Néanmoins, le nombre de personnes hospitalisées a légèrement augmenté (+ 0,2 %) : 1 728 personnes ont dû être admises dans un établissement hospitalier après un accident de la route en février 2017, contre 1 724 en février 2016.

 

Naturellement, les défenseurs des automobilistes et leurs porte-paroles n’hésitent pas à sauter sur l’occasion pour arguer de ce que les dernières mesures annoncées et mises en œuvre (obligation de communiquer l’identité du conducteur d’une voiture d’entreprise et expérimentation des contrôles externalisés) ne seraient d’aucune utilité et que les chiffres diminueront d’eux-mêmes.

Au-delà de l’absurdité du propos, les bons résultats du mois de février démontrent une chose : la diminution du bilan humain de l’insécurité routière est possible. Nous ne sommes pas arrivés à un palier incompressible. Alors, il appartient aux pouvoir publics de ne pas relâcher la pression et aux candidats à la présidentielle, bien silencieux sur le sujet, de prendre fermement position et de présenter leur programme pour la sécurité routière.

En matière de sécurité routière, l’histoire a démontré que la parole politique pouvait sauver des milliers de vies. Reste aux candidats à sortir du silence. L’occasion est belle.

 

« Retour


06/09/2017

Faisons le point sur vos droits - Transiger ou saisir la justice ? Le difficile choix des victimes d’accidents

Victime d'un accident : Obtenir indemnisation Victime d’un accident, la question de votre indemnisation est d’une importance... Lire la suite
05/10/2017

Faisons le point sur vos droits : Peut-on être indemnisé si aucun autre véhicule n’est identifié impliqué ou assuré ?

Accident de la route : votre véhicule est seul en cause de l'accident  La moitié des accidents graves surviennent sans... Lire la suite
05/02/2017

Déraillement de Brétigny : "L'arrêt de la Chambre de l'instruction conforte la SNCF dans sa stratégie d'auto-déresponsabilisation" (Le Figaro, 29/04/2017)

La Chambre de l'instruction, dans un arrêt prononcé le 24 avril, vient, en tout cas, de donner raison à l'entreprise... Lire la suite
04/13/2017

Chiffres de la Sécurité Routière du mois de Mars 2017 : Les Français continuent de se tueren silence

L’observatoire de la sécurité routière vient de publier les chiffres du mois de mars 2017. Derrière une... Lire la suite
04/11/2017

Faisons le point sur vos droits : L'indemnisation du préjudice moral des proches en cas de décès de la victime

« Dans mon bureau, j’ai l’occasion d’affronter cette douleur, ces interrogations, cette attente condamnée... Lire la suite
04/07/2017

DEPAKINE : un silence coupable ayant fait 14.000 victimes

Victime de médicaments défectueux : La DEPAKINE De toutes les épreuves de la vie qui peuvent frapper une famille, avoir un... Lire la suite
03/29/2017

Faisons le point sur vos droits - Comment être indemnisé en cas d’accident de la route à l’étranger ?

Victime d'un accident pendant des vacances à l'étranger  Vous avez été victime d’un accident pendant vos... Lire la suite
03/15/2017

Faisons le point : L'indemnisation de l'enfant victime

Victime d'accident Si votre enfant est la victime de l’accident, les grandes étapes de son indemnisation (provisions, expertise,... Lire la suite
03/08/2017

Chiffres de l'insécurité routière pour le mois de février 2017 : un appel à l'action

Bilan mensuel de la mortalité routière La Sécurité Routière vient de publier les chiffres de la... Lire la suite
03/07/2017

Les préjudices d'angoisse et d'attente reconnus (seulement) pour les victimes d'attentats et d'accidents collectifs?

Un groupe de travail mandaté en décembre 2016 par les Ministres de la Justice, de l’Économie, et par la... Lire la suite